Animation de « L’Imagerie »

Le dimanche à Bamako 

Des années 60 à la fin des années 80, la photographie de studio a connu un âge d’or en Afrique de l’Ouest. On vient s’y faire tirer le portrait dans des mises en scènes soignées, le studio est alors recouvert de pagnes aux lignes graphiques. Ces portraits aux qualités esthétiques et documentaires exceptionnelles sont teintés de fierté ou d’humour. Maîtres du genre, les pères fondateurs que sont Seydou Keïta ou Malick Sidibé continuent d’inspirer de nombreux artistes africains. 

À l’occasion du salon du livre, seuls ou à plusieurs, mettez-vous en scène ! L’imagerie vous propose de rendre hommage à cette tradition ouest-africaine des portraits de rue. 

crédit photo Seydou Keita