ILS ONT INVENTÉ LEUR VIE. PARCOURS DE DEUX ÉCRIVAINS. Rencontre avec Sofia Aouine et Mehdi Charef

Samedi 1er février de 15h00 à 16h00, À l’occasion de la parution des livres Rhapsodie des oubliés (Editions La Martinière) et Rue des pâquerettes (Editions Hors d’atteinte), deux Odyssées modernes, rencontre littéraire interrogeant le mythe du pays d’accueil et la question de l’exil. Rencontre animée par Dominique Mariette.

Né en Algérie, Mehdi Charef fait le récit, avec Rue des pâquerettes, de son arrivée en France en 1962, dans le bidonville de Nanterre. Il décrit le froid, l’humiliation et le racisme ordinaire, mais aussi cet instituteur qui l’initie à la littérature ou la douceur d’une voisine.
Rue des Pâquerettes raconte l’absurdité de l’exil, la boue du bidonville et les silences rentrés mais aussi la soif de mots d’un enfant avide de raconter ce qu’il comprend du monde qui l’entoure.

Rhapsodie des oubliés, le premier roman de Sophia Aouine raconte l’histoire d’Abad, treize ans, vivant dans le quartier de la Goutte d’Or, à Barbès, Paris XVIIIe. C’est l’âge des possibles : la sève coule, le coeur est plein de ronces, l’amour et le sexe torturent la tête.
Pour arracher ses désirs au destin, Abad devra briser les règles. À la manière d’un Antoine Doinel, qui veut réaliser ses 400 coups à lui. Le roman raconte sans concession le quoti- dien d’un quartier et l’odyssée de ses habitants. Derrière les clichés, le crack, les putes, la violence, le désir de vie, l’amour et l’enfance ne sont jamais loin.