Rencontres littéraires décembre 2016

La trilogie des jumeaux de la romancière hongroise Agota Kristof

1) Le grand cahier

Dans la Grande Ville, la guerre fait rage. Pour l’éviter, une femme dépose ses deux jumeaux,Lucas et Claus, chez leur grand-mère à la campagne. Celle-ci, vieille femme méchante, sale et avare, les admet tout juste chez elle. Les deux enfants, livrés à eux-mêmes, apprennent à surmonter le froid, la faim et les cruautés quotidiennes dans un pays dévasté.

Les deux jumeaux écrivent leur histoire à tour de rôle dans de grands cahiers, en ne relatant que les faits, écartant toute possibilité d’émotion, de jugement.

Les deux enfants, monstrueux et fascinants, rejettent ainsi toute morale voire toute valeur et, bien malgré eux, se construisent les leurs.

« Nous ne voulons plus rougir ni trembler ; nous voulons nous habituer aux injures, aux mots qui blessent. »

Ce récit froid et factuel projette de plein fouet le lecteur dans la réalité de la guerre.

2) La preuve

Dans « La preuve », le narrateur est omniscient. Les deux jumeaux ne sont plus ensemble : nous voyons évoluer Lucas, resté à la Petite Ville. Claus, son jumeau, a passé la frontière afin de satisfaire l’ultime épreuve que les deux garçons avaient décidé de s’infliger : la séparation.

Quand trente ans plus tard, Claus revient dans son pays, Lucas a disparu. Seule preuve de son existence : les grands cahiers…

3) Le troisième mensonge

Dans ce troisième volume, nous allons commencer par nous perdre complètement ! Nous allons recevoir une tout autre version des faits de la part de Claus. Mais que vaut ce que raconte Claus ?… En effet, quand il décrit ce qu’il y a d’écrit dans son cahier à lui, il dit que ce sont des mensonges, que tout est inventé …
Claus retourne à la grande ville où il va de surprises en surprises. Il retrouve la maison de son enfance et, qui plus est, occupée par sa mère et son frère Klaus !… Là, nous n’en sortons plus !… Qui est-il lui-même ? Qui est ce Klaus avec un K au lieu d’un C ?… Et nous pensions sa mère morte !…
Et quel est ce terrible secret que ce frère Klaus cache si fortement ?

 

La Vague de Todd Strasser

Cette histoire est basée sur une expérience réelle qui a eu lieu aux États-Unis dans les années 1970. Pour faire comprendre les mécanismes du nazisme à ses élèves, Ben Ross, professeur d’histoire, crée un mouvement expérimental au slogan fort : « La Force par la Discipline, la Force par la Communauté, la Force par l’Action. » En l’espace de quelques jours, l’atmosphère du paisible lycée californien se transforme en microcosme totalitaire : avec une docilité effrayante, les élèves abandonnent leur libre arbitre pour répondre aux ordres de leur nouveau leader, lui-même totalement pris par son personnage.
Quel choc pourra être assez violent pour réveiller leurs consciences et mettre fin à la démonstration ?

« Ce best-seller, qui est devenu un manuel d’histoire en Allemagne, souligne qu’il est facile de se transformer en petit fasciste du jour au lendemain. »
Philippe Vallet – France Info

 

Indian Roads de David Treuer

Romancier (Little, Comme un frère), mais également enseignant et essayiste, David Treuer est un Amérindien, un Ojibwé de la réserve de Leech Lake, dans le Minnesota. Son nouveau livre, Indian Roads, est un voyage littéraire au cœur de l’Amérique indienne. C’est un portrait cru, sans concession et totalement authentique. Dans son récit se mêlent enquête, autobiographie ou histoire sociale. David Treuer décrypte les bouleversements historiques, s’attarde sur les transformations du paysage aussi bien que sur les diverses méthodes de pêche sur un lac glacé, les méfaits de l’alcool ou la douleur d’enterrer un grand-père qui s’est suicidé.

Il proclame haut et fort que les Indiens font bel et bien partie de l’Amérique moderne.

 

Le secret du mari de Liane Moriarty

Imaginez : votre mari chéri a préparé une lettre, à n’ouvrir qu’APRÈS SA MORT…

Imaginez encore : cette lettre contient un terrible secret qui peut détruire votre famille, cette famille que vous avez construite ensemble…mais également la vie de ceux qui vous entourent…

Imaginez enfin que vous trouviez cette lettre alors que votre mari est bien vivant !

Alors, que feriez vous, la liriez-vous ou pas ?
Tel est le dilemme de Cécilia l’héroïne de ce roman si attachant ….

Ce secret, Liane Moriarty nous le laisse deviner assez rapidement car ce n’est pas lui le sujet du livre mais plutôt les répercussions que cette découverte va engendrer. L’héroïne Cécilia, cette mère de famille, organisatrice née, voit ses certitudes voler en éclats. Les choix qu’elle va devoir faire ne vont pas uniquement bouleverser sa famille, ils auront aussi un impact sur la communauté qui l’entoure. D’autres femmes sont concernées par ce secret… Mais chut !