Rencontres littéraires octobre 2017

Bonjour,

La rentrée est là et les rencontres littéraires ont recommencé. Je vous rappelle qu’elles se tiennent aux Dahlias le premier jeudi du mois et Au Bout du Bar le troisième jeudi du mois. Voici les livres dont on a parlé ce mois-ci :

Le Nazi Parfait, Martin DAVIDSON : l’auteur découvre avec effroi que son grand-père, Bruno Langbehn, était un nazi de la première heure. Il a grandi dans une Allemagne humiliée par la défaite de 1918 et le traité de Versailles, étranglée par les conditions imposées par les vainqueurs. Serviteur zélé d’un parti prônant le retour de la Grande Allemagne il a intégré une des unités la plus redouté de la SS. Pendant plus de cinquante ans la famille savait et s’est tue jusqu’au jour où le petit fils découvre la vérité. Histoire d’un secret de famille et de ses conséquences sur ses descendants : horreur, culpabilité.

Les Bottes Suédoises, Henning MANKELL : Une des dernières œuvres de l’auteur. F. Welin, médecin à la retraite, vit reclus sur son ile de la Baltique. Une nuit une lumière aveuglante le tire de son sommeil. Au matin, la maison héritée de ses grands -parents n’est plus qu’une ruine. Refugié sans une vieille caravane dans son jardin, a-t-il encore une raison de vivre ?

Roman Sans Titre, DUONG  Thu Huong : Premier roman de l’auteure et aussi le premier  de ses œuvres a avoir été interdite de publication dans son pays  le Vietnam.  Quan, Luong et Bien sont amis d’enfance, originaires du même village, ils se sont enrôlés le même jour pour combattre l’envahisseur américain. Quan, devenu capitaine est envoyé dans la lointaine zone K par Luong, son supérieur, pour retrouver Bien sur le point de sombrer dans la folie. Au cours de son périple angoissant, Quan découvre l’ampleur des destructions subies par son pays. Évoquant avec gravité et compassion le quotidien des soldats, l’auteure y dénonce la vanité de la guerre et le cynisme de ses instigateurs.

Fin de Ronde, Stephen KING : suite de M. Mercedès : Brady Hartsfield, auteur du massacre à la Mercedes où huit personnes ont été tuées et bien plus gravement blessées, a passé cinq ans dans état végétatif à la Clinique des Lésions Cérébrales Traumatiques. Mais en dépit de ce que les médecins pensent, Hartsfield est réveillé et en possession de nouveaux pouvoirs mortels et se prépare à se venger de la ville entière. Dans ce roman, l’auteur a retrouvé ses habitudes en nous offrant un thriller fantastique.

Frappe-toi le Cœur, Amélie NOTHOMB : Ce sont les femmes que l’auteure met ici en scène. C’est l’histoire de Diane, une jeune fille supérieurement intelligente, sensible et généreuse, mais traitée avec dureté par sa mère Marie, qui lui voue depuis le jour de sa naissance une jalousie proche de la haine. A travers cette histoire, c’est une exploration de la maternité et plus encore des relations mère-fille.

La Disparition de Joseph Mengele, Olivier GUEZ : 1949 Ancien médecin SS à Auschwitz, J. Mengele coupable d’expérimentations atroces sur les déportés, s’enfuit en Argentine où Peron accueille les anciens nazis. 1979 : après 30 ans d’errance et de traque, il meurt mystérieusement au Brésil. Soutenu par sa famille  et protégé par ses réseaux,  il ne connaitra pas de répit. Comment le médecin SS a-t-il pu passer à travers les mailles du filet international pendant 30 ans ? Odyssée dantesque de ce bourreau en Amérique du Sud.

Prochaine rencontre le 2 novembre 2017 aux Dahlias, d’ici là bonnes lectures

Michelle