Said Mohamed : Grand Prix Charles Cros de Poésie 2018

Saïd Mohamed, poète né en 1957, en Basse-Normandie, d’un père berbère, terrassier et alcoolique et d’une mère tourangelle lavandière et asociale, a passé son enfance et son adolescence à la DASS.

Nomade dans l’âme, il a été tour à tour ouvrier imprimeur, voyageur, éditeur, chômeur, enseignant. Chef de fabrication dans le secteur éditorial, il a enseigné au BTS édition à Toulouse et poursuit désormais son enseignement à Paris, dans le cadre de la prestigieuse École Estienne.

Saïd Mohamed a appris à creuser, à malaxer dans la veine, au cœur des mots. Il construit des tranchées parmi les étoiles pour nous offrir un ciel lumineux dans la noirceur de la nuit.

Son recueil de poésie « Toit d’étoiles » a reçu le prix Coup de cœur Charles Cros 2018.

A l’Etoile du Sud, le bar où on fait et défait les rêves, dans cette gloire de vouloir n’être rien où se déploie le fiel du recommencement, ou cette « putain d’étoile » à laquelle croit chacun de ces infortunés cachés sous les essieux du train qui file dans les ténèbres, passagers clandestins, frères d’infortune dont les corps sont rejetés par les flots ; cette fin silencieuse noyée dans les vagues de ceux qui ont cru à leur bonne étoile.

Toutes ces étoiles racontées par Saïd Mohamed, rappellent les destins croisés de celui qui parcourt le monde, de celui qui dans la richesse de ses mots nous fait découvrir de nouveaux rivages. Mais celui qui sait aussi donner de la voix aux sans-voix, aux exclus, aux opprimés du monde, à ceux devenus fantômes ; les voix de la résilience.